Des médiations innovantes alliant savoir-faire, techniques et œuvres d’art !

Publié le 14.05.2019
Cette année encore, de nombreux élèves en formation au sein de lycées professionnels se sont investis dans des projets "La classe, l’œuvre ! ». L’objectif ? Allier leur savoir-faire, et les techniques qui y sont associées, avec l'étude d’œuvres d’art afin de réaliser des médiations toujours plus innovantes et à découvrir le soir de la Nuit européenne des musées.

Durant le mois de janvier, au musée de Bressuire, les élèves de Seconde Bac Pro ASSP du Lycée professionnel Simone Signoret se sont penchés sur l’œuvre « Allégorie de la musique ». Ils ont ensuite travaillé autour de son histoire et de son sens. Lors de la Nuit européenne des musées, tandis que l’œuvre étudiée, sera présentée au 1er étage, les élèves investiront la galerie au rez-de-chaussée en exposant leurs travaux. Le temps d’une soirée, ils deviendront les médiateurs à la fois de l’œuvre originale mais également de leurs propres productions, dans un espace scénographie par leurs soins.
 
Au musée archéologique de Dijon, des élèves de seconde bac professionnel techniciens modeleurs du lycée de la céramique Henry Moisand de Longchamp vont faire découvrir au public le regard qu’ils portent sur l’Antiquité, et plus particulièrement à travers le thème des objets usuels en céramique. Chaque élève a conçu une œuvre personnelle réinterprétant les formes et les décors en vogue à l'époque gallo-romaine : un très beau sujet leur permettant de mettre en pratique leur savoir-faire.

Musée archéologique de Dijon

 
Les élèves de CAP menuiserie du Lycée professionnel Astier sont partis à la découverte de la charpente du musée de la tour du Moulin de Marcigny avec la participation du designer Yoann Keignart. Ils ont ensuite monté, ensemble, un projet qui s’intitule « « Du bois chez soi ». L'ouvrage a servi de support pour permettre aux élèves une approche culturelle des métiers du bois les amenant ainsi à réfléchir sur la notion du temps, sur le rôle de l'héritage et du partage de connaissances dans l'élaboration d'un savoir-faire. Puis, en travaillant avec le designer, Yoann Keignart, ainsi qu'avec leurs professeurs d'arts appliqués et de menuiserie, les élèves se sont appropriés les aspects formels de l’édifice, ses coupes d'angles et ses assemblages. Ils ont ainsi créé une ligne d'objets et de mobiliers librement inspirés de la charpente. Leurs travaux seront présentés aux visiteurs du musée, le 18 mai prochain.

 
Durant l’année scolaire, deux classes de filière technique de la section d'enseignement professionnel du Lycée du Haut-Barront ont entamé, au musée Lalique, une réflexion autour du lien entre la technique et l'esthétique dans les œuvres d’art (celles de René Lalique, oeuvres littéraires, etc.). Ils ont par la suite travaillé avec leurs professeurs de lettres et les professeurs techniques en atelier afin de proposer au public du musée, lors de la Nuit des européenne des musées, des médiations ludiques et participatives.
 
Au musée municipal de la ville d’Orange, des élèves de terminale du Lycée professionnel agricole viticole proposeront un projet autour de la vigne et vu vin. Après une sensibilisation à l’ethnologie, en collaboration avec l’association Arpenter, ainsi qu’une visite thématique du musée et d’échanges autour du motif de la vigne de l’Antiquité au XXème siècle, les élèves ont réalisé un livre d’art avec l’aide d’une artiste plasticienne. Ils proposeront également une médiation autour de quatre œuvres des collections du musée. L’ensemble de leurs travaux seront visibles pendant la soirée du 18 mai 2019.