Quand les œuvres des musées prennent vie grâce du numérique !

Publié le 26.04.2019
Réalité augmentée, animations numériques, tablettes et vidéos... Au travers de nombreux dispositifs numériques, les élèves de l’opération La classe, l’œuvre ! inviteront les publics de la Nuit des musées à redécouvrir les collections des musées sous un tout autre regard samedi 18 mai 2019.

À partir de sept œuvres issues des collections du musée Boucher de Perthes d’Abbeville (peintures et sculptures), les élèves de 2nde du Lycée des métiers Boucher-de-Perthes ont créé des fictions contemporaines sous la forme d'une vidéo, d'une animation numérique ou d'un diaporama. Ces créations, qui mettent en scène le personnage de chaque oeuvre qui « prend vie » par le truchement des moyens techniques et informatiques exploités, seront présentées via un dispositif technique et numérique au sein même de la salle d'exposition permanente du musée. Ce dispositif (écrans et vidéoprojecteurs) sera placé à proximité des œuvres afin que le public puisse s'approprier les œuvres et le travail des lycéens.


Cette année, les élèves de 2nde du Lycée Guillaume le Conquérant de Lillebonne ont proposé au musée Juliobona de participer à la réalisation d’une application mobile. Elle permettra de situer, sur une carte interactive, l’emplacement des vestiges antiques de la ville, aujourd’hui encore enfouis sous nos pieds. L’occasion pour les utilisateurs d’accéder aux secrets de ce patrimoine invisible et d’en découvrir davantage sur le passé gallo-romain de Lillebonne, autrefois connue sous le nom de Juliobona ! Afin de croiser plusieurs disciplines, tous les textes de l’application ont été traduits par les élèves en allemand et en espagnol. À l’occasion de la Nuit européenne des musées, ils présenteront au public leur projet au cours d’une balade dans la ville.


Le donjon de Saint-Verain, Emmanuel de La Villéon

Au musée de la Loire, les élèves de la classe ULIS et l’IME du Collège Claude Tillier de Cosne-Cours-sur-Loire ont eu l’opportunité de découvrir l’artiste La Villéon, dans le cadre d’une exposition prévue de mai à décembre 2019. Ils ont ainsi conçu une médiation autour de l’exposition, composée d’un reportage photographique, d’un travail sur les contes et les légendes et enfin de la réalisation d’une application numérique. Ce dispositif permet de plonger le public dans une réalité augmentée. Lors de la Nuit européenne des musées, les élèves seront présents de 18h30 à 23h00 pour accompagner les visiteurs dans la découverte de l’exposition et pour expliquer leur travail.


Au musée Bertrand, les élèves de 3e du Collège des Capucins de Châteauroux donneront vie aux tableaux en utilisant le numérique ! À partir des œuvres du musée présentées dans le cadre de l’exposition « Le travail en miroir », les élèves, accompagnés d’un médiateur numérique, ont produit des petites vidéos avec des tablettes prêtées par l'Atelier Canopé de l'Indre. Ils ont scénarisé et réalisé des vidéos donnant vie aux tableaux choisis. Cette médiatisation sera accompagnée d'une médiation lors de La Nuit européenne des musées, le 18 mai prochain. Les vidéos seront également hébergées sur la chaîne de l'Atelier Canopé  de l’Indre et seront accessibles via des QR Codes apposés à côté des tableaux.


Les élèves de 3ème du Collège Bernard de Ventadour de Bagnols-sur-Cèze ont réalisé un projet numérique autour des collections du musée Albert-André. Après avoir parcouru les salles du musée à la recherche d’œuvres pouvant être mises en mouvement, ils ont sélectionné des tableaux afin de les « animer » sur tablettes numériques. Grâce à ces tablettes, ils présenteront au public, lors de la Nuit européenne des musées, leurs réalisations ainsi que leur démarche.