Retour sur l'édition 2020 de "La classe, l'œuvre"

Chaque année, "La classe, l'œuvre" permet aux élèves de devenir médiateurs d'un soir, lors de la Nuit européenne des musées.
Atelier "Débordant de couleurs" au Musée des Beaux-Arts de Quimper

Le dispositif "La classe, l'œuvre !"

Depuis 2013, les ministères de la Culture et de l'Education Nationale, de la Jeunesse et des Sports ont mis en place un dispositif inédit intitulé "La classe, l'œuvre !". Cette opération adossée à la Nuit européenne des musées vise à renforcer l'éducation artistique et culturelle des jeunes et à resserrer les liens entre les établissements scolaires et culturels d'un même territoire.

Tout au long de l'année scolaire, élèves de primaire, collège et lycée, et musées de France travaillent conjointement à la réalisation d'un dispositif de médiation autour d'une œuvre ou d'un objet conservé dans leur collection qu'ils restituent le soir de la Nuit européenne des Musées auprès de leurs camarades et de leurs proches.

D'une part, ce projet favorise la diversification des dispositifs de médiation, d'autre part, il permet de convier un public familial par l'implication des jeunes et de leurs enseignants.

« La classe, l’œuvre, c’est chaque année, accompagner une classe à découvrir le territoire, découvrir une création artistique, découvrir une thématique. On s’inscrit vraiment dans un projet pédagogique, à côté des enseignants, et on le co-construit avec l’artiste, l’école et le département. »

Valériane Alexandre - Agent de valorisation du patrimoine sur le site départemental de l’Abbaye d’Arthous

Il revient ainsi aux classes de proposer une médiation exprimant ce que leur inspire l'œuvre. Les productions prennent la forme d'une analyse ou d'un développement spontané fondé sur ce que l'œuvre sollicite dans l'imaginaire des jeunes. Elles sont ensuite référencées sur la plateforme "La classe, l'œuvre !" du Réseau Canopé et peuvent également être présentées à proximité de l'œuvre de façon à ce qu'elles soient directement consultables par les visiteurs et les familles. Plus de 500 projets sont en ligne !

Bilan 2020

Parcours sonore, court-métrage, visites guidées, interviews… En 2020, plus de 140 projets sont nés à distance grâce aux liens établis entre plus d'une centaine de musées de France et près de 150 établissements scolaires ! Environ 2 250 élèves se sont ainsi investis dans l'opération déclinée en numérique. Retour sur quelques projets.

Les élèves de l'Ensemble Scolaire Catholique de Cosne-Cours-sur-Loire ont travaillé main dans la main autour du thème de la pêche fluviale avec le musée de la Loire. Ils ont réalisé une interview reportage de plusieurs professionnels de la pêche dans le cadre d'une exposition temporaire qui puise largement dans les riches collections ethnographiques du musée.

Pêcher en Loire

Avec le Musée d'Art Moderne et d'Art Contemporain (MAMAC) de Nice, les élèves des écoles de Nice ont conçu des médiations décalées. Ils ont réalisés plusieurs projets dont une visite déguidée avec les élèves du collège Jaubert intitulée « Un clown chez les Amazones » ainsi que plusieurs vidéos contenant des interviews d’artistes ou encore des médiations autour d’œuvres d’arts.

Un clown chez les Amazones

Dans le cadre de l’exposition « Raoul Dufy, les Années folles » au Musée des Beaux-Arts de Quimper, les élèves des écoles quimpéroises Paul Langevin (ULIS), Ferdinand Buisson (CE1-CE2) et Saint-Julien (CP) ont exploré l’univers du peintre du bonheur et de la légèreté. Ils ont également réalisé un patchwork de motifs végétaux pour s’imprégner du travail de l’artiste dans le domaine de la mode et de la création de tissus. Une vidéo a été mise en ligne le soir de la Nuit des musées.

Atelier "Débordant de couleurs" au Musée des Beaux-Arts de Quimper
Atelier "Débordant de couleurs" au Musée des Beaux-Arts de Quimper
Atelier "Mille fleurs" au Musée des Beaux-Arts de Quimper
Atelier "Mille fleurs" au Musée des Beaux-Arts de Quimper
Atelier "Mille fleurs" au Musée des Beaux-Arts de Quimper
Atelier "Mille fleurs" au Musée des Beaux-Arts de Quimper

Merci à tous pour votre implication !

Rendez-vous samedi 3 juillet pour découvrir les nombreux projets réalisés cette année !